Les hommes savaient bien que le désert ne voulait pas d’eux: alors ils marchaient sans s’arrêter, su Le Clézio Jean-Marie Gustave

Les hommes savaient bien que le désert ne voulait pas d’eux: alors ils marchaient sans s’arrêter, sur les chemins que d’autres pieds avaient déjà parcourus, pour trouver autre chose.
Désert (1980)
Citations de J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.