Les guerres sont sans mémoire, et nul n’a le courage de les dénoncer, jusqu’au moment où l’on s’aper Zafón Carlos Ruiz

Les guerres sont sans mémoire, et nul n’a le courage de les dénoncer, jusqu’au moment où l’on s’aperçoit qu’elles sont de retour, avec un autre visage et sous un autre nom, pour dévorer ceux qu’elles avaient laissés derrière elles.
L’Ombre du vent (2001)
Citations de Carlos Ruiz Zafón
Carlos Ruiz Zafón