Les fureurs de la jalousie déchirent alors un coeur trop sensible; c’est le plus grand tourment de l Arconville Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d’

1 Commentaire

Les fureurs de la jalousie déchirent alors un coeur trop sensible; c’ est le plus grand tourment de l’ amour; non pas de l’ amour physique, mais de l’ amour moral.
Traité des passions (1764)
Citations de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d’ Arconville
Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d’ Arconville

Une réponse à “Les fureurs de la jalousie déchirent alors un coeur trop sensible; c’est le plus grand tourment de l Arconville Marie-Geneviève-Charlotte Darlus, Thiroux d’”

  1. Cochonfucius

    La jalousie est auto-trompeuse.

    Répondre

Laisser une réponse