Les fictions qui ont un objet moral s’appellent apologues ou fables, et, comme leur objet n’est ou n Rousseau Jean-Jacques

Les fictions qui ont un objet moral s’appellent apologues ou fables, et, comme leur objet n’est ou ne doit être que d’envelopper des vérités utiles sous des formes sensibles et agréables …
Les Rêveries du promeneur solitaire (1776-1778, édition posthume 1782), 4ème promenade
Citations de Jean-Jacques Rousseau
Jean-Jacques Rousseau

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.