Les familles unies, certes, ne manquent pas; mais quand on songe à la quantité de ménages où deux êt Mauriac François

Les familles unies, certes, ne manquent pas; mais quand on songe à la quantité de ménages où deux êtres s’exaspèrent, se dégoûtent autour de la même table, du même lavabo, sous la même couverture, c’est extraordinaire comme on divorce peu.
Le Noeud de vipères (1932)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.