Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté; mais le plus abominable est qu’el Borges Jorge Luis

Les dictatures fomentent l’oppression, la servilité et la cruauté; mais le plus abominable est qu’elles fomentent l’idiotie.
Cité par Rodriguez Monegal dans Borges par lui-même (1978).
Citations de Jorge Luis Borges
Jorge Luis Borges