Les coeurs de femmes sont comme ces petits meubles à secret, pleins de tiroirs emboîtés les uns dans Flaubert Gustave

Ajouter un commentaire

Les coeurs de femmes sont comme ces petits meubles à secret, pleins de tiroirs emboîtés les uns dans les autres; on se donne du mal, on se casse les ongles, et on trouve au fond quelque fleur desséchée, des brins de poussière ou le vide!
L’Education sentimentale (1869)
Citations de Gustave Flaubert
Gustave Flaubert

Laisser une réponse