Les brises fraîchissaient, la vague écumait et nous trempait souvent de ses jaillisements. Lamartine Alphonse de

Les brises fraîchissaient, la vague écumait et nous trempait souvent de ses jaillisements.
Graziella (1852)
Citations de Alphonse de Lamartine
Alphonse de Lamartine