Les bras des bielles poussent les rayons des roues. Les frémissements parcourent la carapace de méta Le Clézio Jean-Marie Gustave

Les bras des bielles poussent les rayons des roues. Les frémissements parcourent la carapace de métal, comme sur la peau d’un cheval. Les machines sont pareilles à des rochers animés, solides, puissantes.
Les Géants (1973)
Citations de J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.