Les brèches que l’athéisme fait à l’infini, ressemblent aux blessures qu’une bombe ferait à la mer. Hugo Victor

Les brèches que l’athéisme fait à l’infini, ressemblent aux blessures qu’une bombe ferait à la mer. Tout se referme et continue.
Philosophie, Commencement d’un livre
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.