Les autres, hélas! c’est nous. Bernanos Georges