Les Anglais sont comme des lévriers, fous dans leur jeunesse, et puis tristes à mourir. De même qu’e Ligne Charles Joseph, prince de

Ajouter un commentaire

Les Anglais sont comme des lévriers, fous dans leur jeunesse, et puis tristes à mourir. De même qu’ eux, ils sautent, dansent, courent, et puis ils ont l’ air de rêver toujours.
Mes écarts
Citations de Charles Joseph, prince de Ligne
Charles Joseph, prince de Ligne

Laisser une réponse