Les amants éternels meurent toujours à la fleur de l’âge. Cocteau Jean

Les amants éternels meurent toujours à la fleur de l’âge.
Citations de Jean Cocteau
Jean Cocteau