Les alertes, ces heures d’attente dans les couloirs du métro, sur les quais, voire sur une marche d’ Orsenna Erik

Ajouter un commentaire

Les alertes, ces heures d’ attente dans les couloirs du métro, sur les quais, voire sur une marche d’ escalier mécanique, tandis qu’ en surface éclataient les bombes et s’ effondraient les maisons.
L’Exposition coloniale (1988)
Citations de Erik Orsenna
Erik Orsenna

Laisser une réponse