Les aigles ne meurent ni de vieillesse ni de maladie mais de faim, quand la partie supérieure de leu Pline l’Ancien

Ajouter un commentaire

Les aigles ne meurent ni de vieillesse ni de maladie mais de faim, quand la partie supérieure de leur bec a poussé en se recourbant au point de ne plus pouvoir s’ ouvrir.
Histoire naturelle, X
Citations de Pline l’Ancien
Pline l’Ancien

Laisser une réponse