Le vrai poète n’est jamais «inspiré»: il se situe précisément au-dessus de ce plus et de ce moins, i Queneau Raymond

Le vrai poète n’est jamais «inspiré»: il se situe précisément au-dessus de ce plus et de ce moins, identiques pour lui, que sont la technique et l’inspiration.
Odile (1937)
Citations de Raymond Queneau
Raymond Queneau