Le temps ne guérit pas tant les blessures qu’il se contente de les enfouir au plus profond de votre Tropper Jonathan

3 Commentaires

Le temps ne guérit pas tant les blessures qu’ il se contente de les enfouir au plus profond de votre cerveau, où elles restent tapies en attendant de vous piéger lorsque vous vous y attendez le moins.
Le Livre de Joe
Citations de Jonathan Tropper
Jonathan Tropper

3 réponses à “Le temps ne guérit pas tant les blessures qu’il se contente de les enfouir au plus profond de votre Tropper Jonathan”

  1. Esther

    C'est comme cacher la poussière sous un tapis.

    Répondre
  2. kungfu-photo

    Ce qui guérit les blessures c'est de se pencher dessus ! pas de les enfouir sous son lit ! C'est sur que ça ne fait pas forcément du bien 😀
    My recent post Technique de kungfu #1 : L’ exposition, l’art de maîtriser sa cible

    Répondre

Laisser une réponse