Le temps apaise le chagrin, l’éparpille à tous vents, mais il laisse toujours derrière lui des grain Coburn Andrew

Ajouter un commentaire

Le temps apaise le chagrin, l’éparpille à tous vents, mais il laisse toujours derrière lui des graines irréductibles. Telle est la condition humaine. Ces graines, nous les emportons avec nous dans la tombe.
Sans retour (2002)
Citations de Andrew Coburn
Andrew Coburn

Laisser une réponse