Le serpent. Trop long. – Le ver. En voilà un qui s’étire et qui s’allonge comme une belle nouille. Renard Jules

Ajouter un commentaire

Le serpent. Trop long. – Le ver. En voilà un qui s’ étire et qui s’ allonge comme une belle nouille.
Histoires naturelles
Citations de Jules Renard
Jules Renard

Laisser une réponse