Le repos et l’indépendance dont jouissait notre littérateur philosophe, lui parurent préférables au Alembert Jean le Rond d’

Le repos et l’indépendance dont jouissait notre littérateur philosophe, lui parurent préférables au pénible honneur d’élever un prince.
Eloges, Segrais
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.