Le remords, singulier ingrédient du plaisir, est bientôt noyé dans la délicieuse contemplation du re Baudelaire Charles

1 Commentaire

Le remords, singulier ingrédient du plaisir, est bientôt noyé dans la délicieuse contemplation du remords.
Les Paradis artificiels (1860), Le poème du hachisch
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

Une réponse à “Le remords, singulier ingrédient du plaisir, est bientôt noyé dans la délicieuse contemplation du re Baudelaire Charles”

  1. Cochonfucius

    Et la contemplation se noie dans son reflet.

    Répondre

Laisser une réponse