Le raciste s’exaspère, parce qu’il soupçonne en secret que les races sont égales ; l’anti-raciste au Dávila Nicolás Gómez

Le raciste s’exaspère, parce qu’il soupçonne en secret que les races sont égales ; l’anti-raciste aussi, parce qu’en secret, il soupçonne qu’elles ne le sont pas.
Carnets d’un vaincu, Sucesivos escolios a un texto implícito , Ediciones Altera, Barcelona, 2002
Citations de Nicolás Gómez Dávila
Nicolás Gómez Dávila

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.