Le printemps de Combray qui piquait encore aigrement avec toutes les aiguilles du givre. Proust Marcel

Le printemps de Combray qui piquait encore aigrement avec toutes les aiguilles du givre.
A la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann (1913)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.