Le pré qui donne aux boeufs sa riante verdure, – D’une grasse litière attend la fange impure, – Et d Delille abbé Jacques

Le pré qui donne aux boeufs sa riante verdure, – D’une grasse litière attend la fange impure, – Et des sels du fumier se forment en secret – Le parfum de la rose et le teint de l’oeillet.
Poème des Trois Règnes
Citations de abbé Jacques Delille
abbé Jacques Delille

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.