Le poulet, je lui brise le cou et les pattes… les oignons, au fond de la poêle, ils ont un cri de Dufour Hortense

Ajouter un commentaire

Le poulet, je lui brise le cou et les pattes… les oignons, au fond de la poêle, ils ont un cri de brûlé vif… les pêches, cette chair blonde et rosée qui s’ agrippe au noyau.
La Femme buissonnière (1971)
Citations de Hortense Dufour
Hortense Dufour

Laisser une réponse