Le poison l’avait atrocement rongée de l’intérieur, mais au moins sa peau avait-elle gardé sa pâleur Quiriny Bernard

Ajouter un commentaire

Le poison l’avait atrocement rongée de l’intérieur, mais au moins sa peau avait-elle gardé sa pâleur et sa pureté, comme celle d’une poupée de porcelaine.
Contes carnivores (2008)
Citations de Bernard Quiriny
Bernard Quiriny

Laisser une réponse