Le plus affreux chez les hommes qui meurent de faim, c’est leur comportement. Il ressemble tout à fa Chalamov Varlam Tikhonovitch

Ajouter un commentaire

Le plus affreux chez les hommes qui meurent de faim, c’ est leur comportement. Il ressemble tout à fait à celui des hommes sains, et, en même temps, c’ est une semi-folie.
Citations de Varlam Tikhonovitch Chalamov
Varlam Tikhonovitch Chalamov

Laisser une réponse