Le monde était ici avec toute sa bizarrerie et sa vacuité. Ce n’était pas une peinture, c’est le mon Pulkkinen Riikka

Le monde était ici avec toute sa bizarrerie et sa vacuité. Ce n’était pas une peinture, c’est le monde nu, sans cesse à portée de sa main.
L’Armoire des robes oubliées (2012)
Citations de Riikka Pulkkinen
Riikka Pulkkinen

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.