Le monde meurt d’asphyxie dans son égoïsme prudent et vil. Le monde étouffe. – Rouvrons les fenêt Rolland Romain

Ajouter un commentaire

Le monde meurt d’ asphyxie dans son égoïsme prudent et vil. Le monde étouffe.
Rouvrons les fenêtres. Faisons rentrer l’ air libre. Respirons le souffle des héros.
Vie de Beethoven (1903)
Citations de Romain Rolland
Romain Rolland

Laisser une réponse