Le monde est quelquefois indulgent pour une première faute, mais il est sans pardon pour celles qui Brucker Raymond Philippe Auguste

Ajouter un commentaire

Le monde est quelquefois indulgent pour une première faute, mais il est sans pardon pour celles qui suivent.
Les Intimes (1834)
Citations de Raymond Philippe Auguste Brucker
Raymond Philippe Auguste Brucker

Laisser une réponse