Le monde doit tous ses progrès aux gens mal à l’aise. L’homme heureux ne se hasarde pas à dépasser l Hawthorne Nathaniel

Le monde doit tous ses progrès aux gens mal à l’aise. L’homme heureux ne se hasarde pas à dépasser les limites anciennes.
La Maison aux sept pignons (1851)
Citations de Nathaniel Hawthorne
Nathaniel Hawthorne

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.