Le moi est une pourriture et une impasse. C’est un petit être inconfortable, malheureux, qui s’inven Luchini Fabrice

Ajouter un commentaire

Le moi est une pourriture et une impasse. C’ est un petit être inconfortable, malheureux, qui s’ invente des mythologies pour continuer à vivre l’ absurdité.
L’Express, 8 mai 2010.
Citations de Fabrice Luchini
Fabrice Luchini

Laisser une réponse