Le mal qu’on ne distingue pas s’avère beaucoup plus redoutable que celui qu’on peut toucher du doigt Deaver Jeffery

Le mal qu’on ne distingue pas s’avère beaucoup plus redoutable que celui qu’on peut toucher du doigt.
Sangs Innocents (1993)
Citations de Jeffery Deaver
Jeffery Deaver

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.