Le luthier pose, avance ou recule l’Ame d’un violon sous le chevalet, dans l’intérieur des deux tabl Voltaire François Marie Arouet, dit

Le luthier pose, avance ou recule l’Ame d’un violon sous le chevalet, dans l’intérieur des deux tables de l’instrument; un chétif morceau de bois de plus ou de moins lui donne ou lui ôte une âme harmonieuse.
Questions sur l’Encyclopédie par des amateurs (1770), Ame
Citations de Voltaire
Voltaire

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.