Le jour de l’enterrement, on nous fit monter dans un grand carrosse noir tiré par un cheval marchant Green Julien

Le jour de l’enterrement, on nous fit monter dans un grand carrosse noir tiré par un cheval marchant au pas et dûment caparaçonné.
Journal, Vers l’invisible (1958-1967), 23 octobre 1958
Citations de Julien Green
Julien Green

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.