Le jeune naturaliste reconnut particulièrement des «déodars», essences très nombreuses dans la zone Verne Jules

Ajouter un commentaire

Le jeune naturaliste reconnut particulièrement des «déodars», essences très nombreuses dans la zone himalayenne, et qui répandaient un agréable arôme!
L’Ile mystérieuse (1873-1875)
Citations de Jules Verne
Jules Verne

Laisser une réponse