Le hasard est plus docile qu’on ne pense. Il faut l’aimer. Et dès qu’on l’aime, il n’est plus hasard Daumal René

Ajouter un commentaire

Le hasard est plus docile qu’ on ne pense. Il faut l’ aimer. Et dès qu’ on l’ aime, il n’ est plus hasard, ce gros chien imprévu dans le sommeil des jeux de quilles.
Lettres à ses amis
Citations de René Daumal
René Daumal

Laisser une réponse