Le gazon est toujours plus vert et plus touffu dans le jardin du voisin. L’herbe doit apprécier qu’o Bouvard Philippe

Le gazon est toujours plus vert et plus touffu dans le jardin du voisin. L’herbe doit apprécier qu’on la laisse tranquille puisqu’elle n’est jamais aussi prospère que sous la binette distraite des jardiniers municipaux.
Mille et une pensées (2005)
Citations de Philippe Bouvard
Philippe Bouvard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.