Le froid s’aiguisait avec le crépuscule, les mousses gelées craquaient sous les pas. Zola Emile

Ajouter un commentaire

Le froid s’ aiguisait avec le crépuscule, les mousses gelées craquaient sous les pas.
Germinal (1885)
Citations de Emile Zola
Emile Zola

Laisser une réponse