Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie: ses Zafón Carlos Ruiz

Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie: ses trois incarnations favorites.
L’Ombre du vent (2001)
Citations de Carlos Ruiz Zafón
Carlos Ruiz Zafón