Le désert en impose à l’imaginaire. C’est un environnement sensoriel très pauvre. Pas de bruit ni d’ Etienne Jean-Louis

Le désert en impose à l’imaginaire. C’est un environnement sensoriel très pauvre. Pas de bruit ni d’odeur. Juste du vent. Pas de trace du monde, pas de trace d’humanité.
Sciences et Avenir, janvier 2001.
Citations de Jean-Louis Etienne
Jean-Louis Etienne

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.