Le czar Pierre Ier abattait lui-même les têtes de ses sujets: en sa personne se confondent le juge e Balzac Honoré de

Le czar Pierre Ier abattait lui-même les têtes de ses sujets: en sa personne se confondent le juge et le justicier, et le justicier est vénéré parce qu’il est à la fois la tête qui condamne et le bras qui exécute la sentence.
Souvenirs d’un paria
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.