Le croyant qui ne macère pas sa chair par une abstinence appropriée, qui la nourrit de vices et de c Hildegard von Bingen

Le croyant qui ne macère pas sa chair par une abstinence appropriée, qui la nourrit de vices et de concupiscences, assimile la graisse des péchés, et, en face de Dieu, il devient un rebut putride.
Le Livre des oeuvres divines
Citations de Hildegard von Bingen
Hildegard von Bingen

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.