Le corps s’en va, le coeur séjourne. Chrétien de Troyes