Le coeur préfère rester concentré sur son sentiment qu’il réchauffe et protège – son bonheur est méd Amiel Henri Frédéric

Le coeur préfère rester concentré sur son sentiment qu’il réchauffe et protège – son bonheur est méditatif, silencieux -, il s’écoute palpiter, il se déguste religieusement lui-même.
Fragments d’un journal intime (1884, 1887, 1923, 1927)
Citations de Henri-Frédéric Amiel
Henri-Frédéric Amiel