Le coeur de l’homme ne rougira plus, il ne se perdra plus, je reviens de moi-même, de toute éternité Eluard Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul

Le coeur de l’homme ne rougira plus, il ne se perdra plus, je reviens de moi-même, de toute éternité.
Capitale de la douleur (1926), Revenir dans une ville
Citations de Paul Éluard
Paul Éluard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.