Le ciel était si étoilé, un ciel si lumineux, qu’à lever les yeux vers lui on devait malgré soi se d Dostoïevski Fiodor Mikhaïlovitch

Ajouter un commentaire

Le ciel était si étoilé, un ciel si lumineux, qu’ à lever les yeux vers lui on devait malgré soi se demander: se peut-il que sous un pareil ciel vivent des hommes irrités et capricieux?
Les Nuits blanches (1848)
Citations de Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski
Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Laisser une réponse