Le bon jugement de l’un est tesmoigné par la ruine de son païs, et l’erreur de l’autre adveré par l’ Amyot Jacques

Le bon jugement de l’un est tesmoigné par la ruine de son païs, et l’erreur de l’autre adveré par l’heureux evenement de ce qu’il avoit voulu empescher.
Périclès et Fabius Maximus, 7
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot