Le battement sourd des foulons ébranlait les profondeurs sombres de la terre avec le bruit d’un gros Giono Jean

Le battement sourd des foulons ébranlait les profondeurs sombres de la terre avec le bruit d’ un gros coeur chargé de sang.
Solitude de la pitié (1930), Le Chant du monde
Citations de Jean Giono
Jean Giono

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.