Laissez-nous seuls, sans les livres, et nous serons perdus, abandonnés, nous ne saurons pas à quoi n Dostoïevski Fiodor Mikhaïlovitch

Ajouter un commentaire

Laissez-nous seuls, sans les livres, et nous serons perdus, abandonnés, nous ne saurons pas à quoi nous accrocher, à quoi nous retenir ; quoi aimer, quoi haïr, quoi respecter, quoi mépriser ?
Mémoires écrits dans un souterrain (1864)
Citations de Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski
Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Laisser une réponse